AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (belly) someone said true love was dead

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
golden sun

Métier/études : 4e année de littérature (écriture créative)
Situation Amoureuse : sur le point de pé-cho
J'aime : ça n'a pas d'importance ;)) fille ou garçon ça s'embrasse!
Merci à : carolcorps (ava) linh + mimo (profil)

à propos -
Relations:

MessageSujet: (belly) someone said true love was dead   Dim 23 Déc - 18:38


And you'll be left in the dust, unless I stuck by you
You're the sunflower, I think your love would be too much

november -- @Felix Glendower

A un moment ou un autre, la tempête passait et les objets du quotidiens arrêtaient de trembler sur les étagères. La stabilité était une amie inconnue, elle traçait un chemin sans encombres, replaçait petit à petit les choses à sa place, nous rappelait qu’il était temps de mettre de l’ordre dans nos affaires. Elle était redoutée, un peu, par manque de confiance, trop dangereux de se reposer sur ses épaules confortables. Pour Billy, il suffisait de tirer sur le noeud déjà détendu autour de son poignet, mais elle n’en était pas encore là. Elle n’était jamais en avance Billy, sur les autres. Ça ne l’inquiétait pas d’avoir à traverser le grand espace tracé, parce qu’elle avait vu le temps filer et les fracas des gosses de Brown faire parfois beaucoup de bruit.

Billy était encore dans un élan frénétique en sortant des halls mais elle avait été interrompue en plein milieu, et maintenant elle se tenait sur le perron. Les préoccupations, ça finissait par monter à la tête comme de la fumée. Elle a fixé ses chaussures un moment, elle a pensé très franchement à Felix et aux sorties de secours qu’ils avaient eu l’occasion de prendre à chaque fois. Qu’ils ne l’aient pas fait, ni l’un, ni l’autre rendaient sa figure brûlante, mais ça pouvait très bien être le froid.

Au dessus les arbres nus, le ciel absolument immaculé, il y avait quelques voitures, qui avaient l’air aussi pressées qu’elle. Le vent sifflait et la faisaient aller plus vite, autant sa tête que son corps. Billy avançait les mains dans les poches, la démarche extatique, le genre qui se confond très bien en soi, avec la gamine amoureuse. Si ça se trouve c’était de la trouille. Toujours est-il que les manèges tournaient à Smith Hill et que les grandes allées noyaient les filles anxieuses dans la foule. Elle s’était arrêtée devant l’entrée du parc forain comme un oiseau se serait posé innocemment sur un fil électrique. Si le courant pétait, ce serait simple dommage collatéral.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
rising moon

Métier/études : en dernière année de business management, la dernière ligne droite avant le choix fatidique
J'aime : les gens
Merci à : delreys

MessageSujet: Re: (belly) someone said true love was dead   Ven 4 Jan - 18:01

Felix Glendower ne sait pas quelle mouche l'a piqué. D'habitude avec les filles, c'est plutôt "je t'invite au cinoche, je te roule une galloche et c'est dans la poche" mais là il a décidé d'emmener Billy à la fête foraine, comme dans les comédie romantiques clichées qui passent à la télé quand Noël arrive. Il aurait aimé qu'on se souvienne de la Grande Bretagne pour autre chose que Hugh Grant mais ça semble plutôt mal partit. Heureusement qu'il n'est pas Gallois. Du moins, Felix espère qu'il ne l'est pas.

Felix est nerveux. Ca c'est une première. D'habitude, il arrive toujours aux rendez-vous galants persuadé d'avoir toutes les cartes en main. Le soucis, c'est que ce soir il n'a pas envie de jouer pour gagner, il n'a même pas envie de regarder son jeu, et c'est bien ça qui l'inquiète. Felix a une voiture, qu'il a achetée à son arrivée à Brown et qu'il revendra quand viendra l'heure de partir. Mais il n'a pas eu envie de conduire jusqu'à Smith Hill. Peut-être espérait-il que le froid mordant lui remettrait les idées en place. Il est passé par le quartier commerçant, et il a vu du coin de l'oeil les couples flâner devant les vitrines saupoudrées de neige synthétique. Ce pourrait être toi, lui a dit son cerveau. Mais le mérite-t-il seulement? Billy peut avoir tellement mieux. Billy peut avoir le monde à ses pieds et elle ne s'en rend même pas compte.

Quand il arrive à Smith Hill, il se rend compte qu'il a marché tout le long avec les écouteurs dans les oreilles sans avoir lancé la musique sur son téléphone. Il range son attirail dans sa poche en se donnant une claque mentale. Vraiment, on ne fait pas plus stupide. Il commence à scanner la foule à la recherche d'une chevelure blonde. Après quelques minutes, il la repère, mais elle ne semble pas l'avoir vu. Alors, un sourire de lutin aux lèvres, il s'approche tout doucement et se penche par dessus son épaule. « Are you expecting someone? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
golden sun

Métier/études : 4e année de littérature (écriture créative)
Situation Amoureuse : sur le point de pé-cho
J'aime : ça n'a pas d'importance ;)) fille ou garçon ça s'embrasse!
Merci à : carolcorps (ava) linh + mimo (profil)

à propos -
Relations:

MessageSujet: Re: (belly) someone said true love was dead   Dim 6 Jan - 20:24


Le froid lui mange les joues, Billy remarque alors qu’elle laisse clignoter devant elle toutes les ampoules des manèges carabinées à la fête. Elle sort d’une dispute alors le sang lui monte au visage, elle se met à rejouer les arguments mais décidément, peu importe le scénario personne ne sort gagnant. Elle commence à repérer le motif entre ceux qui se tiennent les mains, ceux qui partagent une glace en plein mois de décembre, les autres, avec leur nez tordu vers le sol qui se réconfortent en poursuivant des amis à droite et à gauche. Le sourire par contre, il revient à chaque fois, constamment, on dirait que c’est une bonne excuse.



Il est à moitié installé sur la face de Billy, elle s’assure que c’est juste l’odeur des gaufres faussement belges, le contour des attractions mais elle pouvait accompagner n’importe qui, et elle n’accompagne pas n’importe qui. Le fléau de l’humanité c’est peu être ces tâches trop grosses que représentent les gens par paire, c’est ce que le souvenir des bouffées d’angoisse lui évoquent avec Oxlène, les conseils des Osborn aussi, tout le réseau est connecté, même dans le contact inévitable de ses électrons avec ceux de Felix Glendower, elle remarque, toute la suspicion des personnes de leur âge, mais elle tire malgré tout Glendower vers elle. « What do you think? Am I the kind of person who goes on dates? With Welsh people at that. » (Ta théorie? Est-ce-que je suis le genre du personne qui va à des rencards? Avec des gallois, en plus?)



Au début elle n’y peut rien, c’est le rire qui éclate au milieu de son bonjour quand son corps fait évacuer la chaleur qui la réveille et elle plante les mains au fond de ses poches. Puis la force de ses mâchoires et l’insistance de ce sourire sur sa bouche commence à l’inquiéter un peu, alors elle écrase, elle écrase les préoccupations. Elle retrouve les yeux de Felix: C’est comme si elle lui implorait de reprendre la chanson de leur soirée au pub pour revenir à la brûlure docile des alcools, et là peut être, si ça se trouve, elle l’aurait embrassé sans se poser de questions sur si oui on non, elle pouvait.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (belly) someone said true love was dead   

Revenir en haut Aller en bas
 
(belly) someone said true love was dead
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Canapé & Fauteuil] IN MEZZO
» [Fauteuil] Love by Sandro SANTANTONIO
» [Vase] Love is Blind by Jessica LERTVILAI
» [Chaise] Origami Chair by the group Form Us With Love
» Arnold & Son True Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: providence, rhode island :: smith hill :: renaissance downtown-
Sauter vers: