AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The pain is too out of season to be crying over {Leox}

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
shining star

Métier/études : 4e année d'anthropologie, à savoir ce qu'il fout encore là-bas
Situation Amoureuse : Bruce Wayne c'est un fuckboi alors pourquoi pas moi ?
J'aime : les comics. Comment ça c'est pas la question ?
Merci à : pandora.a
Mes DC : lolipop osborn

à propos -
Relations:

MessageSujet: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Ven 16 Nov - 11:10

The pain is too out of season to be crying over // ox & @leo bhan








Depuis quand c’était devenu aussi dur d’oublier ? Les visages qui s’effacent, les noms qui se mélangent, les souvenirs qui s’embrouillent, ton cerveau et ta mémoire qui ne cessent de se tourner autour sans jamais réussir à conclure. Les visages surpris, les égos blessés, les rires nerveux, “Tu ne te souviens pas de moi, Ox ?”, la réponse était toujours la même, ou presque. Les gens ne comprennent pas, parce que le monde est trop pressé, personne ne prend le temps de reprendre son souffle. Il faut être doux, avec toi, il faut t’apprivoiser, se construire une place dans ton esprit avec tendresse et patience. Les menaces, les colères, les abandons ne font que t’éloigner, te plonger dans cette brume épaisse, et on te perd encore et encore. Pourtant, Max était différent. Max, c’était ton Superman qui écartait les nuages pour te venir en aide. Le Clark Kent qui sortait le Bruce Wayne de cette atmosphère aveuglante. Il avait toujours été là, même dans son absence et pourtant, ce n’était pas comme d’habitude. Le bruit des semelles qui heurtent le sol du gymnase, musique qui pulse dans ta tête, respiration et cri, mouvements denses et fluide, tu voyais la silhouette de Max dans chaque pas de danse. T’es là, arraché sur un banc, le col de t-shirt déformé, les poches sous les yeux, pupilles dilatés, tu voies des ombres en espérant qu’une d’elles porte le nom de Clark Kent. Puis la musique s’arrête, l’eau coule dans la gorge sèche des plus essoufflés, le bruit chaotique des vestiaires parvient jusqu’à tes oreilles distraites. Quand t’y penses, t’es pas le genre d’asiat’ à chercher des cousins à tous les coins de rue -T’as déjà Sae pour ça et c’est un phénomène à lui tout seul- pourtant, dès que tu voies ce petit bridé filer entre les danseurs, c’est toujours lui que t’aborde. Alors tu traînes des pieds, tu t’redresses comme tu peux, un asiat, c’est facile à retenir dans ce bahut où les blondes se ressemblent toutes et les mecs sont tous taillés comme des super-héros, mais pour le prénom, faudra repasser. “Eh, Théo. Euh … Logan ? Non. C’est pas Théo ?”. T’as attrapé la manche de son haut mais tu marmonnes dans ton t-shirt sans réussir à replacer le nom de ton bienfaiteur. Tes doigts passent entre tes mèches sombres, un soupire, silence, ta voix se casse en voulant quitter tes lèvres. “Euh .. Max est pas venu aujourd’hui ? Du tout ?”. T’as peut être l’air défoncé mais y’a cette fragilité dans ton regard, espoir fatigué, tu veux rien lâcher et pourtant, tu sais que la réponse sera jamais celle que tu veux.

_________________
« Weird. »
You make it difficult to not overthink
And when I'm with you I turn all shades of pink, ah
I wanna touch you but don't wanna be weird
It's such a rush, I'm thinking wish you were here, ah-ahh
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
rising moon

Métier/études : 3e année en audio visuel
Situation Amoureuse : Le célibat.
J'aime : Straight
Merci à : @Nelliel

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Ven 16 Nov - 13:06


Le tempo. La basse. Les hochements de tête au rythme de la musique. Les yeux fermés imaginant les pas d’une choré encore inexistante. Voilà ce qui l’animait. Voilà ce qui le faisait vibrer. Le jeune blond c’était lancé dans une improvisation rythmée par walk it talk it de Migos. Les pas s’enchaînèrent presque sans qu’il les contrôle. C’était la vie qu’il avait choisie. Celle ou la musique rythmait ses pas. Du lever au coucher et parfois même dans ses rêves. Et puis le jeune Leo en avait eu besoin. La journée n’avait pas été comme il aurait voulu. Entre un C à un TD, et son ordi qui l’avait lâché en plein milieu du cour, il avait besoin de se détendre, de décompresser, bref, de trouver le sens de la raison qui l’entraîne. Et ça, ça se faisait en dansant. Ça faisait bientôt trois heures que lui et son crew mettait au point une nouvelle chorégraphie. Une compétition de danse faisait parler tous les amoureux du métier depuis peu. Ils s’étaient dits que c’était l’occasion de montrer de quoi ils étaient capable. Mais voilà, ça nécessite un entraînement drastique, et une chorégraphie travaillée à la perfection. Pour le plus grand bonheur de Léo. Après des heures de labeur, ils décidèrent de prendre une pause bien méritée. Le jeune homme part à la recherche d’une boisson dans son sac. Sa dégustation fut interrompue soudainement. La manche retenue, il se retournait pour faire face à son interlocuteur. Il sourit en voyant ce visage familier, sans pour autant savoir qui il était.
« Salut ! Bien tenté.... Mais non. C’est Léo.»
Il lui sourit, amusé par la gêne dont faisait preuve le brunet face à lui. Leo passait une main dans sa crinière fraîchement déteinte imbibé de sa sueur. Il se grattait le crâne nerveusement lorsque le jeune asiatique lui demandait comme à l’accoutumé des nouvelles de Max. Le garçon grimaçait légèrement avant de répondre.
« Non désolé. Ça fait un moment qu’on l’a pas vu d’ailleurs. T’as quelque chose à lui dire en particulier ? Sait-on jamais s’il vient, j’pourrais lui faire passer le message s’tu veux.»
Le petit frenchie ne savait pas pourquoi, mais il se sentait mal pour le jeune brun. Comme si cette situation était de sa faute. C’était sûrement le fait de le voir venir ici, plusieurs fois par semaine espérant trouvé ce qu’il recherche en vain.


Dernière édition par Leo Bhan le Lun 19 Nov - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shining star

Métier/études : 4e année d'anthropologie, à savoir ce qu'il fout encore là-bas
Situation Amoureuse : Bruce Wayne c'est un fuckboi alors pourquoi pas moi ?
J'aime : les comics. Comment ça c'est pas la question ?
Merci à : pandora.a
Mes DC : lolipop osborn

à propos -
Relations:

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Ven 16 Nov - 15:05

The pain is too out of season to be crying over // ox & @leo bhan








Ton papi pense que t’as des problèmes d’attention ? Moi, le docteur a dit à ma maman que j’étais hyperactif. T’inquiètes pas, Ox, j’bougerais pour toi !”. Superman et sa super vitesse, il peut être sur tous les fronts, comme s’il se dédoublait. T’avais toujours eu cette impression, avec Max. Qu’il pouvait être n’importe où, à n’importe quel moment, que son énergie était inépuisable et parfois même, tu sentais un souffle émaner de lui comme une inspiration spirituel qui renforce tes muscles. Mais Superman est faible et finit par mourir, Bruce s’en veut, culpabilité assassine, la kryptonite a eu raison de Clark Kent. On sait pas trop à quoi tu penses, Ox. T’as toujours l’air ailleurs, déconnecté, comme si tu captais pas tout ce qu’il se passait autour, regard vide et traits décousus, t’as les yeux qui s’accrochent à ceux de Léo. Qu’est-ce que tu veux lui dire, à Max, au final ? “Cette nuit était une erreur” ? “Cette nuit était magique” ? “Reviens” ? “Je t’aime” ? “Tu m’as abandonné, encore”. Tu sais pas. Tu sais pas si tu lui en veux, si tu as juste besoin de lui, si t’es en colère ou non. Parce que t’aurais pu être moins con, t’aurais pu être clair avec lui, avec toi-même. Et non, t’as laissé les choses trainer, t’as les choses partir en couille, t’a baissé ta garde parce que tu te disais qu’il n’y avait pas de raison pour qu’il te fasse du mal. Alors pourquoi tu continues à l’attendre ? T’as juste l’air con, Ox. Le garçon te regarde, l’air concerné et toi, t’as le regard vide, les mots qui t’échappent, les lèvres scellées. Finalement, tu déglutis, un soupire glisse, tu t’agaces toi-même. “Euh … En fait, j’ai rien à lui dire. J’veux juste savoir où il est.”. Messagerie. Pas même un vu sur messenger. Chambre vide. Y’a que quelques posters qu’il a oublié. C’est si facile de t’effacer de sa mémoire ? C’est ça que les autres ressentent quand t’oublies qui ils sont ? Non, impossible. “Dis lui juste que Bruce Wayne le cherche, il comprendra.”. Il a toujours compris. Après tout, ils étaient Bruce et Clark. Batman et Superman. Mais Superman meurt, le monde périt et Batman fait l’con. “Mais bon, je croie qu’il reviendra pas alors laisses tomber.”. Tu commences à comprendre, alors ? Parfois, les gens partent, ils reviennent pas et c’est pas si grave. C’est pas la première fois que ça t’arrive, ça passera, tu le sais. Ça risque d’être long, mais franchement, la seule envie que t’as, c’est de penser à autre chose. Alors tes yeux se reposent sur le blond, tes pupilles enregistrent les traits de ce visage alors que ta base de données efface celui de Max, le temps d’attente est estimé à “un jour peut être”. Tu hausses un sourcil. “T’as dit que tu t’appelais comment, déjà ?

_________________
« Weird. »
You make it difficult to not overthink
And when I'm with you I turn all shades of pink, ah
I wanna touch you but don't wanna be weird
It's such a rush, I'm thinking wish you were here, ah-ahh
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
rising moon

Métier/études : 3e année en audio visuel
Situation Amoureuse : Le célibat.
J'aime : Straight
Merci à : @Nelliel

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Lun 19 Nov - 14:55


« Ah, je comprends. C’est ton meilleur ami ?»
‘’Merde!’’ Se dit le Cambodgien, constatant sa curiosité mal placé. Il n’avait peut-être pas envie d’en parler, se dit-il. Lui, qui venait tous les jours que dieu faisait pour espérer apercevoir, ne serait-ce que l’ombre de Max, cela le blesserait peut-être d’en parler à un quasi-inconnu. Mais il se reprit rapidement. La question n’était pas si indiscrète que ça. C’était surtout pour comprendre, cette motivation qui l’animait autant à venir comme une âme en peine tous les jours de répétition. Leo sourit en entendant sa référence à Batman. Ça devait être une de leur gimmick pensa-t-il. Il en avait aussi avec ses amis en France. Et là, le frenchie comprit soudainement, l’inquiétude et la nostalgie qui émanait du brunet. Encore plus lorsqu’il baissa les bras soudainement. Le blondinet pinçait le coin de sa lèvre inférieure l’air compatissant.
«Dit pas ça. Il a sûrement eu une urgence qu’il n’a pas eu le temps de t'justifier. Ce qui est sûr, c’est que si t’es aussi important pour lui qu’il l’ait pour toi. J'pense qu’il reviendra. Et qu’il aura une très bonne raison de pas t’avoir tenu au courant.»
Leo lui sourit en posant sa main sur son épaule. Cherchant à atteindre le jeune brun de ses paroles, il plongea son regard dans le sien, pour y installer le courage et l’espoir qui venait de s’échapper. Après un instant, il retira sa main de son épaule, pour la placer dans sa poche. Le jeune blond sourit à l'étudiant inconnu avant de mettre sa tête sur le côté l’air un peu moqueur.
«Au lieu de me faire répéter mon prénom tous les jours, sans jamais t’en rappeler, qu’est-ce que tu dirais de te présenter plus tôt ?» Leo lui sourit et relève sa tête.
« C’est vrai ça. Je te vois tous les jours, squatter le gymnase, mais jusqu’à présent, j'sais pas comment tu t’appelles. Je sais qu't’es Bruce Wayne main'nant. Mais je suis pas sûr qu'tu veuilles que j't’appelle comme ça. »
C’est vrai. Ça devait être LEURS truc. Et les gimmicks n’était pas destiné à ce que n’importe qui puisse les utiliser.
Un sourire se dessina sur les lèvres Leo attendant une réponse du mystérieux garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shining star

Métier/études : 4e année d'anthropologie, à savoir ce qu'il fout encore là-bas
Situation Amoureuse : Bruce Wayne c'est un fuckboi alors pourquoi pas moi ?
J'aime : les comics. Comment ça c'est pas la question ?
Merci à : pandora.a
Mes DC : lolipop osborn

à propos -
Relations:

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Mar 20 Nov - 8:47

The pain is too out of season to be crying over // ox & @leo bhan








C’est ton meilleur ami ?”. Etait-ce toujours le cas, au final ? Après tout, Max t’avait avoué ses sentiments, tu les lui avais rendu à demi-mots, vous aviez couché ensemble et même si en général, ça ne voulait rien dire pour toi, cette nuit-là n’était définitivement pas anodine. Elle avait compté. Et il décide de disparaître après tout ça ? Il aurait pu le faire avant, avant de dépasser les limites avec Morgan, avant de te faire dire ce que tu avais toujours eu du mal à exprimer. Pourquoi maintenant ? Tu déglutis en haussant les épaules. “Oui. En tous cas, il l’était.”. Sa curiosité ne t'atteint pas, tu réponds simplement aux questions que l’on te pose sans jamais vraiment ressentir de malaise. Tu es trop soucieux pour être gêné, trop ailleurs pour ressentir cette intrusion dans ta tête en bordel. Mais l’optimisme du blond t’arrache un sourire résigné. “Si tu le dis.”. Tu aurais voulu lui dire que tu connaissais Max, que quand il partait, il laissait toujours un message pour revenir. Et quand le matelas restait vide, sans un coup de stylo sur un post-it, sans quelques pixels sur un écran, sans une parole au bout du fil, c’est que c’était fini. Il ne reviendrait pas. Et c’était pour oublier cette peine que tu continuais à jouer la comédie de l’ignorant. Tu te disais que, peut être, à force de fermer les yeux, les choses changeraient. Mais la réalité, ça fonctionne pas comme ça, Ox. Un coup de gomme sur un cahier, ça n’existe pas dans l’organisation de la vie. Tes doigts se mêlent à tes mèches sombres, t’as le regard curieux, c’est bizarre de se dire que beaucoup de gens insistaient pour que tu retiennes leurs prénoms mais ne cherchaient jamais vraiment à connaître le tien. “Ah. Moi, c’est Oxlène. Tu peux m’appeler Ox si c’est trop difficile.”. Ou Bae, mais il n’y avait que Max qui utilisait ton deuxième prénom. T’as un sourire moqueur qui décore ton visage, illumine un peu ton regard. “Tu peux aussi m’appeler Bruce Wayne, c’est pas interdit.”. T’aurais aimé que tes potes te surnomment ainsi mais ils savaient que ça te ferait trop plaisir, que tu prendrais la grosse tête et que tu les saoulerais avec ça. Mais lui, il te connaissait à peine, c’était une bonne excuse. Après, évidemment, y’avait Bruce et Clark mais l’avantage quand t’es un riche héritier orphelin fuckboy, c’est que tu pouvais survivre tout seul, sans acolyte fixe. Allons, Ox, tu sais que tu dis de la merde, t’as autant de béquilles humaines que de posters de Batman dans ta chambre.

_________________
« Weird. »
You make it difficult to not overthink
And when I'm with you I turn all shades of pink, ah
I wanna touch you but don't wanna be weird
It's such a rush, I'm thinking wish you were here, ah-ahh
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
rising moon

Métier/études : 3e année en audio visuel
Situation Amoureuse : Le célibat.
J'aime : Straight
Merci à : @Nelliel

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Mar 20 Nov - 20:03


Leo écoutait le garçon lui dire qu’il n’était plus trop sûr de leur amitié. Il fit la moue comme pour lui faire comprendre qu’il en était désolé. Il tentait de le rassurer au mieux, mais rien y faisait. Le défaitisme du Jeune homme ne voulait pas le quitter. Pourtant, il les pensait toutes ces belles paroles. Il y croyait et voulait penser que tout se terminera bien pour l’inconnu face à lui. Que le Max qu’il avait connu - certes, que très peu de temps - ne pouvait pas s’en aller sans rien dire aux personnes qui lui sont chère. Non Leo le refusait et il gardait cet espoir-là pour son presque-connaissance. Parce qu’il était comme ça Leo à vouloir le bien de tous tout le temps. Le Cambodgien tenta alors de changer de sujet. Son prénom surprit le garçon dans un premier temps. Il le trouvait très beau et très original.
«J’avais jamais entendu. C’est stylé ! À côté le mien fait un peu pitié.»
Lui dit-il en rigolant.
« Non ! Main'nant que j'sais comment tu t’appelles Bruce, c’est naze !»
Lui dit-il en grimaçant.
« Oxlène... Ok.»
Il répété le prénom comme pour le garder en mémoire. Un petit silence s’installa. S’observant mutuellement.
«Si t’as besoin de quelqu’un pour coller des avis de recherche, tu peux compter sur moi.»
Dit-il un sourire taquin.
«Et sinon après, on va manger dans un restau’ pas très loin.. Si tu veux v’nir tu pourras demander aux autres quand ils l’ont vu la dernière fois ?»
Lui proposa le blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shining star

Métier/études : 4e année d'anthropologie, à savoir ce qu'il fout encore là-bas
Situation Amoureuse : Bruce Wayne c'est un fuckboi alors pourquoi pas moi ?
J'aime : les comics. Comment ça c'est pas la question ?
Merci à : pandora.a
Mes DC : lolipop osborn

à propos -
Relations:

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Dim 25 Nov - 19:03

The pain is too out of season to be crying over // ox & @leo bhan










Tu le savais, pas vrai ? Tu le savais que Max serait toujours ton meilleur ami, quoi qu’il arrive. Tu pouvais simplement pas l’effacer de ton histoire, comme un simple coup de chiffon sur un tableau sale. Max, c’était un élément essentiel de ton passé, de ton présent et t’as toujours cru qu’il ferait aussi partie de ton futur. Mais les choses changent, l’avenir est toujours incertain, les gens partent, reviennent, parfois non et c’est pas grave parce que c’est ça, la vie. T’as pas laissé tombé, t’as pas baissé les bras mais tu t’es juste rendu à l’évidence. Un jour, il reviendra peut être et s’il le fait, tu seras là. Bien sûre, les choses auront changé mais rien ne reste parfaitement immobile, après tout. Même toi, t’es plus le même qu’il y a un an, qu’il y a dix ans. “Ouais, Oxlène. Oxlène Bae, même. Autant te dire que j’en ai bavé à la récré.”. Un sourire caresse le coin de tes lèvres, t’essaies de faire de l’humour, de chasser l’ambiance triste qui pointe le bout de son nez. “J’aurais préféré m’appeler Leo. C’est court, simple à retenir, trois lettres … Enfin, moi, je compte pas, hein, j’ai du mal à retenir les noms et les visages, ça compte pas, non, non.”. Tu pourrais presque avoir l’air gêné si t’étais pas aussi expressif qu’une figurine pop. T’as les doigts qui se mêlent à ta chevelure désordonnée, tu t’grattes le crâne, sourcil haussé, t’es pas sûre de comprendre l’inquiétude de Leo, sur le moment. Tes épaules tombantes se retroussent brièvement avant que tu répondes. “Pas la peine. Max a pris le temps de dégager ses affaires de notre chambre, c’est qu’il comptait partir et qu’il a juste pas eu les couilles de me le dire. Mais merci, c’est gentil.”. T’avais plus envie d’en parler. T’avais envie de penser à d’autres trucs qu’à l’abandon. Puis Leo glisse doucement une invitation, une opportunité de poursuivre tes recherches. Mais t’es tellement fatigué de lui courir après. Tu t’étais promis de plus le faire, alors Superman devra retrouver son chemin tout seul. “Et si on allait manger un morceau maintenant, toi et moi. Tu m’as donné faim et franchement, j’ai envie de penser à autre chose. Puis comme ça, tu pourras me dire un peu plus que ton prénom, hum ? Juré, je serais attentif, cette fois.”. Ne fais pas de promesse que t’es pas sûre de tenir, Ox. C’est pas ton style. Et en parlant de style, tu viendrais pas de proposer un rencard à un inconnu, sans pression ?


_________________
« Weird. »
You make it difficult to not overthink
And when I'm with you I turn all shades of pink, ah
I wanna touch you but don't wanna be weird
It's such a rush, I'm thinking wish you were here, ah-ahh
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
rising moon

Métier/études : 3e année en audio visuel
Situation Amoureuse : Le célibat.
J'aime : Straight
Merci à : @Nelliel

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Mar 4 Déc - 15:06


Le blond rit à la remarque de ce nouvel ami, face à son prénom.
«Ça a dû être compliqué, ouais je l’image bien. Mais plus tard ça a dû te servir en mode : Salut moi c’est Bae» Il terminait son imitation avec un clin d’oeil avant de rire à ses propres bêtises. Il touchait machinalement sa boucle d’oreille quand le brunet fit sa remarque sur son prénom.
«Oh, tu sais.. Je n'ai pas l’habitude qu’on m’appelle par ce prénom. On m’a toujours appelé par mon second prénom. Du coup des fois, on m’appelle Leo, mais je ne réponds pas par habitude.» Il sourit « Ca va, tu étais presque Théo Leo Ou est la différence? Et franchement qui peut oublier un prénom comme Oxlène ? ».
Leo rassurait comme il pouvait le garçon face à lui. Et principalement pour le faire oublier la raison principale de sa venue, mais il réussissait très bien à le faire lui-même. Il haussait simplement les épaules quand Ox lui expliquait qu’il avait pris le soin de tout récupérer. Tu le regardais ne comprenant pas tout à cette situation. Un coup, il avait l’air de vouloir tout faire pour le retrouver la seconde d’après il donnait l’impression d’être totalement indifférent à cette situation. Leo se dit tout simplement que s’il voulait lui parler en profondeur de leur relation ça viendra de lui et de personne d’autre. Il ne renchéri pas après cela, et après un petit moment Ox proposa à Leo d’aller manger, il lâchait un sourire en coin. Leo replaçait sa mèche sur le côté l’air pensif avant de répondre.
« Bon allé pourquoi pas ! Laisse moi prévenir les autres et prendre une douche. J’arrive. »
Le garçon allait prévenir ses amis de son départ prématuré avant d’aller vers les douches et en prendre une rapide. Il revint, avec un sac et se dirigea vers la sortie.
« Dit moi t’as une idée d’endroit ou aller ? Si c’est pas le cas, je connais un endroit génial.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shining star

Métier/études : 4e année d'anthropologie, à savoir ce qu'il fout encore là-bas
Situation Amoureuse : Bruce Wayne c'est un fuckboi alors pourquoi pas moi ?
J'aime : les comics. Comment ça c'est pas la question ?
Merci à : pandora.a
Mes DC : lolipop osborn

à propos -
Relations:

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Ven 7 Déc - 1:22

The pain is too out of season to be crying over // ox & @leo bhan











Les choses n’étaient jamais compliquées, avec toi, pas vrai, Ox ? Tout du moins, de ton point de vue. Tu étais si distrait, après tout. Tu ne voyais pas les gens, leurs efforts, les facilités que tu pouvais avoir pour certaines choses. Tu ne comprenais pas, tous les obstacles que tu pouvais rencontrer, tu voyais ça comme quelque chose de naturel, quelque chose qui devait se passer sans pour autant t’interroger. Max, il avait toujours été là pour rendre ces choses inexpliquées compréhensibles. Max affrontait la vie pour toi, Morgan t’apprenait à la vivre, Billy t’aidait à la traverser. Les choses n’avaient jamais été compliquées pour toi car il y avait toutes ces personnes qui gravitaient autour de toi pour éclairer ta route, pour que tu n’ais plus à tomber dans l’obscurité incertaine de l’avenir. Mais ça, tu t’en rends compte que dans les moments où tu trébuches, évidemment. “Haha, ouais, non. J’ai du mal à aborder les gens de manière “naturelle”, disons.”. Clairement, t’étais pas un modèle de charisme. Tu savais pas bien t’exprimer, les gens comprenaient pas souvent tes délires, se vexaient quand tu faisais plus attention à eux, à leurs conversations, partaient en tapant des pieds. Mais dès que les vapeurs toxiques de l’herbe embaumaient ton cerveau, tu devenais plus … moins … Ox. Les mots venaient simplement, les pupilles se fixaient intensément aux visages, les sourires se faisaient plus accrocheur, les mains accompagnaient les gestes et tout allait de sens. “Beaucoup de gens oublie mon prénom, mine de rien. Maintenant, j’essaierais de retenir le tien. Leo.”. C’est étrange mais tu as l’impression que le départ de Max t’a rendu frivole. Quand il était avec toi, tu te sentais capable de tout et maintenant qu’il ne l’était plus, tu avais l’impression de rester sur ta faim. Comme si toutes les capacités que tu avais développé en sa compagnie avaient du mal à être exploitées. Au fond, il suffit juste de te pousser un peu, pour qu’elles reviennent d’elles-même. Non ? Le fait est que le garçon a accepté ta proposition et que ta seule pensée est de savoir ce que tu vas bien pouvoir avaler. La foncedalle, c’est assez chiant, à supporter. Le blond revient bien vite, avec ses affaires, tes yeux glissent un instant sur sa nuque parsemé de gouttes d’eau encore fraîches avant de revenir à son visage. “Je te suis, tant qu’il y a de la bouffe, peu importe où on va.”. Tu jettes un dernier coup d’oeil au gymnase. Thank You, Next.


_________________
« Weird. »
You make it difficult to not overthink
And when I'm with you I turn all shades of pink, ah
I wanna touch you but don't wanna be weird
It's such a rush, I'm thinking wish you were here, ah-ahh
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
rising moon

Métier/études : 3e année en audio visuel
Situation Amoureuse : Le célibat.
J'aime : Straight
Merci à : @Nelliel

MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   Ven 7 Déc - 16:42

Il sourit en écoutant le jeune homme face à lui parler. Il disait avoir du mal à aborder les gens et c’était pourtant lui qui était venu à toi de manière si naturelle toutes ses fois. C’était lui qui venait le voir et discuter avec lui, certes pour avoir des nouvelles de son ami, mais il avait quand même fait cet acte, ce pas qui maintenant les menait à sortir du gymnase ensemble. Oui Leo se rendait compte que la personne qu’il avait en face de lui était vraiment particulière.
Allait-il vraiment le retenir ? Seul le destin nous le dira, ce qui est sûr, c’est que le blondinet n’allait sûrement pas oublier le sien. Il lui sourit amicalement lorsqu’il redit son prénom, comme si quelque chose se lier entre eux, à ce moment-là précis. Après un petit tour dans les douches, il ressortait, encore un peu humide et allèrent tous les deux vers la sortie de l’établissement.
«Ok! C’est un Dinner pas très loin du campus qui fait des burgers en tous genres et les meilleurs desserts que j’ai jamais mangé. J’ai connu l’endroit en me perdant dans la rue depuis les serveurs sont de bons amis.»
Leo rit face à la révélation qu’il venait de faire à Oxlène. Le blondinet se mit à toucher nerveusement les bagues qu’il avait sur les doigts, avant de replacer sa mèche rebelle en arrière.
« Dit moi ça te dérange si je fume ?»
Ce n’était pas son genre d’imposer ce choix de vie à autrui, mais ça faisait 24 h qu’il n’avait touché à rien et il commençait à ressentir le manque. Leo ne croyait pas vraiment à cette histoire de dépendance, il n’avait juste pas envie de se sentir menacé par une autre crise. Surtout face à une personne qu’il ne connaissait pas vraiment.
Inspire.
Expire.
L’idée de faire une crise risquait de lui faire faire une crise, il essayait donc de penser à autre chose en attendant la réponse de son nouvel ami. Vous vous dirigiez vers le bus qui menait vers le restau’ tant attendu.
« Désolé de ne pas pouvoir t’y emmener en voiture. »
Dit-il pour détendre l’atmosphère. Leo avait son permis en France, mais était beaucoup trop flemmard pour payer les heures qui lui permettrait de conduire au États-Unis. Et puis l’argent, il n'en avait pas vraiment et le peu qu’il avait lui servait à vivre sa vie de misérable étudiant. Alors tout ça lui passait par-dessus le crâne. Le bus arriva assez vite et ils entrèrent à l’intérieur, rêvant de la nourriture qui les attendaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The pain is too out of season to be crying over {Leox}   

Revenir en haut Aller en bas
 
The pain is too out of season to be crying over {Leox}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» four à pain - enduit en paille-terre crue
» RECETTTE PAIN DU MAROC
» Pain, en quelle quantité?
» Gâteau de pain rassi
» pain d'oiseau - ils en raffolent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: campus de brown :: erickson complex-
Sauter vers: